Logo du camping À la rencontre du Soleil Chargement en cours
Parc national des ecrins
Logo Sites et Paysages

Contactez nous
04 76 79 12 22

Ouverture
Chalets Montana toute l'année
Locations du 28/04 au 30/09
Emplacements du 01/05 au 30/09

Le Parc National des Ecrins

Le plus haut parc d'Europe

Créé en 1973, le parc national des Écrins est le plus haut des parcs naturels d'Europe. Il s'étend, pour sa majeure partie, sur les montagnes du massif des Écrins. Ses paysages ont été façonnés par les glaciers qui ont creusé de profondes vallées ponctuées de lacs, de cols, et de cascades. Il est peuplé de diverses espèces animales telles que l'aigle, le chamois, le bouquetin, les marmottes et de quelque 1800 variétés de fleurs et de plantes. Avec la faune et la flore qu'il possède, le parc des Écrins est un véritable paradis pour  randonneur. Pour assurer la protection de la nature abondante qui règne dans cet environnement préservé, la zone centrale du parc naturel n'est accessible qu'à pied, via des sentiers de randonnée avec balises. C'est l'une des réserves naturelles qui attirent chaque année le plus de visiteurs en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Les joyaux insoupçonnés du parc national des Écrins

Situé entre les Alpes du Nord et les Alpes du Sud, le massif des Écrins est un territoire d’altitude où le milieu naturel sauvage des monts donne envie de revenir encore et encore. Couvrant les Hautes-Alpes et l’Isère, cet ensemble de haute-montagne comprend 150 sommets de plus de 3 000 mètres d’altitude. À cela s’ajoute une surface glaciaire qui s’étend sur 10 000 hectares. Dans le parc national des Écrins, on se laisse facilement subjuguer par le contraste entre le caractère compact et abrupt de chaque pic et les vastes étendues d’alpages et de prairies alentour.
Les sortes de forteresses naturelles à flanc de glacier mènent vers les territoires où, de tout temps, les communautés montagnardes ont subsisté de leur activité agropastorale, même si, de nos jours, c'est le tourisme et plus récemment, l'écotourisme qui animent encore plus la vie du parc des Écrins.  

Les caractéristiques du parc national des Écrins en détail

Le cœur du parc national des Écrins s’étend sur 93 000 hectares. 49 communes environnantes adhèrent à la charte du parc, portant son aire d’adhésion à 159 600 hectares. La charte de conservation établit un projet de préservation du patrimoine naturel et culturel, mais aussi un projet de développement durable pour le territoire du parc et sa zone périphérique. Elle indique également les moyens pour la mise en œuvre de ces actions.
Les randonneurs trouveront, au sein de la réserve naturelle des Écrins, près de 750 km de sentiers balisés et bien entretenus. À cela s’ajoutent 175 itinéraires pédestres et VTT de l’aire d’adhésion. À vous de choisir votre sentier de randonnée !
Les glaciers couvrent, quant à eux, 7 120 hectares de surfaces en altitude. La superficie totale des forêts représente 41 422 hectares.
Avec une altitude comprise entre 700 et 4 102 mètres au-dessus de la mer pour la Barre des Écrins, son point culminant, le parc comprend aussi plusieurs alpages. Ces espaces naturels s’étendent sur 104 000 hectares et sont pâturés en été par des ovins, des bovins, des caprins ou encore des équins.
Le parc national des Écrins compte par ailleurs 2 500 espèces végétales et une faune sauvage riche de plus de 350 types de vertébrées, mais aussi de nombreuses espèces d'oiseaux et d'insectes, dont un grand nombre de papillons.
On peut également mentionner la Maison du parc, représentée par 7 refuges qui ont pour objet de « propose[r] aux visiteurs des espaces documentaires, une boutique, un accueil personnalisé animé par une hôtesse d'accueil, un espace d'exposition temporaire ou permanente et un espace audiovisuel et de conférences. » Le parc des Écrins, à l'instar de ses voisins, le parc national du Mercantour et le parc naturel régional du Queyras, est l'un des parcs nationaux qui allient à merveille patrimoine culturel et patrimoine naturel !

En savoir plus